LES CHRONIQUES D’UN PIED HÉROÏQUE

SPECTACLE – Création le 20 janvier 2018 – Vivat, scène conventionnée danse et théâtre à Armentière

LES CHRONIQUES - © Cie La RuseParce qu’il est à l’opposé de la tête pensante, le pied serait dénué de tout intérêt ? En fait, quelle représentation avons-nous de ces 2 panards structurés par 28 os chacun, 33 articulations, 23 muscles ? Une partie du corps pour laquelle nous ne portons au quotidien qu’une furtive attention qu’en cas de chaussettes trouées, essayage de chaussures, traversée dans le sable durant l’été…

Pourtant, ces héros du quotidien nous portent, supportent, transportent, déportent, insupportent …

J’imagine ce projet comme une tendre occasion de redorer son image… Bien plus que pour d’autres parties du corps, ma pratique de la danse notamment, m’a prouvé tout son potentiel sensoriel, transmetteur et « vivant ».
Et c’est justement cette approche active et empathique que je cherche à partager dans le spectacle vivant.

Troquer / Raconter / Héroïser / 
Nos
 Anecdotes / Perceptions / Savoirs / Imaginaires / Fantasmes…
Lever le pied un instant

Et 
se laisser aller à quelques révélations.

Et surtout à un plein de sensations.

Mais pour prendre son pied,

Il faut accepter de mettre les pieds SUR la table…

Equipe
Conception, chorégraphie : Bérénice Legrand
Créé avec la complicité de :
Interprétation : Lucie Collardeau, Dorothée Lamy
Mise en scène : Aude Denis
Ecriture/texte : Aude Denis, Gabrielle Mallet, Zeuzloo
Conception scénographique : Johanne Huysman
Réalisation scénographique : Maryse Campens, Johanne Huysman, Erika Vaury
Création et régie lumière : Alice Dussart
Création/Montage sonore : Benjamin Collier
Costumes : Maryse Campens

Production
Production La Ruse

Pour la création des Chroniques d’un pied héroïque, La Ruse reçoit le soutien de la DRAC Hauts-de-France, de la Région Hauts-de-France et de la Ville de Lille. Coproduction : Le Vivat, Scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières
 /  Les Maisons Folie – Lille 
/ Le Gymnase | CDCN de Roubaix.

FOCUS SUR LES LABOS IN SITU

 

Depuis sept 2016, La Ruse rencontre, parle, cogite en mode pied… En amont des périodes de création en studio, une série de labos in situ lance le projet. Retours sur ces labos…
Nous avons rencontré les pieds :

  • des spectateurs du Vivat lors de ses Portes Ouvertes 2016
  • des élèves, enseignants et familles de l’Ecole Jules Michelet de Roubaix
  • des patients et soignants du groupe hospitalier Ramsay GDS-Pôle Lille métropole / Service clinique orthopédique (Clinique du Sport de Marcq en Baroeul)
  • des patients et soignants du groupe hospitalier Ramsay GDS-Pôle Lille métropole / Service Cancérologie (Clinique du Bois)
  • des spectateurs du Vivat lors de la performance « Gourmandises podales » de Dansôbar
  • des lecteurs de la Médiathèque de Roubaix pour la performance « Levez le pied ! »
  • des curieux à la Maison Folie Moulins pour la Kermesse « Bon pied, bon oeil », en complicité avec l’Unanime
  • des patients et soignants du groupe Ramsay DGS – Pôle Lille métropole / Service psychatrie (Parc Monceau).

Les rusés des labos : Lucie Collardeau, David Couécou, Antoine d’Heygere Aude Denis, Jean Pierre Douterluigne, Sarah Gonçalves, Bérénice Legrand, Alix Lefevre/Zeuzloo, Marie Sinnaeve, Erika Vaury…

Les labos de recherche in situ sont mis en place grâce à la collaboration du Groupe hospitalier Ramsay GDS-pôle Lille Métropole, Le programme Culture Santé financé par la DRAC ARS Hauts de France, La Ville de Roubaix-Service Culture-Jeunesse, L’école Jules Michelet de Roubaix, La médiathèque de Roubaix/La Grand-Plage, Le Vivat, Scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières
 /  La Maison Folie de Moulins – Lille 
/ Le Gymnase | CDCN de Roubaix